Regroupement scolaire : l’école rénovée et agrandie a été inaugurée

Samedi 30 janvier, les travaux de regroupement scolaire ont été inaugurés en présence de MM. Raymond Le Deun, préfet de l’Aisne, René Dosière, député, Antoine Lefèvre, sénateur, Nicolas Fricoteaux, président du conseil départemental, Philippe Timmerman, conseiller départemental et maire de Guignicourt, Alain Lorrain, président de la communauté de communes, Christian Vannobel et Christophe Coulon, conseillers régionaux, Mme Sylvie Malin, inspectrice de la circonscription Laon-Est de l’académie d’Amiens, du Colonel Forestier, délégue militaire départemental, des conseillers municipaux, M. Daniel Kutarasinski, Directeur Général des Services de la mairie, des représentants du CENZUB de Sissonne, de la gendarmerie, de l’équipe enseignante, des responsables associatifs et personnels municipaux.

Après le traditionnel coupé de ruban tricolore, l’assistance a visité le groupe Paul Fort et la nouvelle cantine, en capacité de servir 160 repas aux enfants, en deux services. La visite se poursuivait par la découverte de la nouvelle classe de maternelle, de la salle informatique et de l’agrandissement du dortoir, dont la capacité d’accueil passe de 19 à 30 enfants. Les aménagements réalisés procurent à ce lieu d’apprentissage et de vie, un cadre fonctionnel, moderne et esthétique, bénéficiant aux activités scolaires, périscolaires et à la restauration.

Échelonnés sur une durée d’environ onze mois, rappelons que ces travaux ont également consisté à la construction de 5 classes (octobre 2014 / mai 2015), puis de la rénovation de 3 classes à l’école Rimbaud (mai / septembre 2015). Cette réalisation d’envergure s’est inscrite dans un cadre doublement contraint par de courts délais de réalisation mais aussi une cohabitation obligée des enfants et enseignants avec le chantier de construction et de réhabilitation. Des solutions ont été recherchées pour limiter strictement les nuisances dans cet environnement partagé et procurer des conditions optimales de sécurité et de confort aux occupants de l’école, le temps des travaux. L’assistance se rendait ensuite à l’école Arthur Rimbaud, pour y découvrir l’ensemble agrandi et rénové.

Cette inauguration marque la fin de la première étape du regroupement scolaire, destiné à faciliter le travail des enseignants et réduire les déplacements à l’intérieur de la commune. Comme l’indiquait M. Timmerman dans son allocution, « C’est un projet ambitieux et structurant pour notre commune qui se concrétise : cet ensemble homogène et esthétique, digne du XXIe siècle, dispose d’équipements informatiques (internet, vidéoprojecteurs, etc.) contribuant à réduire la fracture numérique sur notre territoire ». Le montant total des travaux s’élève à 2,6 millions d’euros TTC, subventionné à hauteur de 400 000 euros par l’État. D’autres subventions sont attendues, notamment du département de l’Aisne.

Présentée par M. Timmerman, la deuxième étape du regroupement scolaire consistera à réhabiliter le groupe Jacques Prévert ou envisager son déplacement, près de la salle d’activités, rue de Saint-Quentin. L’option actuellement privilégiée consisterait en la démolition du groupe Prévert et le réaménagement du site par la construction de logements. Le produit de la vente du terrain financerait partiellement la construction de nouvelles classes, près de salle d’activités. D’un coût global moins élevé que la réhabilitation des classes existantes, le déplacement du groupe Jacques Prévert présenterait l’avantage de regrouper sur un site unique la totalité des classes d’enseignement primaire de Guignicourt.

Dans un futur un peu plus éloigné, la réhabilitation du groupe Richard Mortimer (près de la mairie) a été évoquée. Après travaux, les salles de classe libérées par le regroupement scolaire seraient mises à la disposition de nos associations, en vue de constituer un pôle socioculturel.