Assemblée générale de l’Union Nationale des Combattants

Samedi 9 mars, la section locale de l’UNC tenait son assemblée générale ordinaire. Fidèles à l’esprit d’entraide et de solidarité porté par leur association, les membres de l’UNC étaient heureux de remettre à Panier Solidaire et le Secours Catholique un chèque représentant une partie du bénéfice de leur thé dansant.

Un tiers des 40 membres de l’association était réuni pour faire le bilan de l’année écoulé. Après les salutations d’usage, le président Bernard Borel proposait d’observer une minute de silence à la mémoire des anciens combattants, ou sympathisants, décédés lors de l’année écoulée et des militaires français tués en opération. Puis il poursuivait par des remerciements appuyés aux adhérents et, plus particulièrement, aux porte-drapeaux.

Suivaient les lectures et l’adoption des différents rapports : moral, d’activités et financier qui ont tous reflété la bonne santé de l’association et démontré la part importante prise par l’UNC dans les manifestations commémoratives. Car l’essence même de l’UNC reste bien entendu le devoir de mémoire, entretenu par le biais de la participation active aux différentes commémorations patriotiques aussi bien locales que régionales.

Bernard Borel soulignait d’ailleurs la qualité d’organisation des cérémonies notamment à Guignicourt et Évergnicourt ; qualité apportée par la présence des enfants des écoles et de leurs parents. Alain Wehr, conseiller municipal représentant Monsieur le Maire, excusé, prenait la parole pour confirmer le soutien indéfectible de la commune à l’UNC et rappeler l’importance du devoir de mémoire. Avant de clôturer l’assemblée par le pot de l’amitié, les membres de l’UNC procédaient à une remise de don à deux associations caritatives de Villeneuve-sur-Aisne : Panier Solidaire et le Secours Catholique. Un chèque de 66 euros, représentant une partie du bénéfice fait lors du traditionnel thé dansant de l’UNC, était remis aux représentants de chaque association. Par ce geste, l’association voulait rappeler la vocation première de l’UNC qui est l’entraide et la solidarité envers les plus démunis, victimes de la Première Guerre mondiale.

Pour rappel, l’adhésion à l’U.N.C. est ouverte aux Anciens Combattants bien entendu, à leurs veuves, mais aussi aux militaires qui ont participé à des OPEX (Opérations Extérieures), aux soldats de France et aux sympathisants qui souhaiteraient participer à la pérennité du devoir de mémoire. Contact : Bernard BOREL – tél. 03 23 79 77 69 – courriel : bernard.borel@neuf.fr

Fin de publication le 10/06/2019